Forum des jeunes écrivains

Aujourd'hui, le forum existe depuis 3590 jours. Nous sommes 664 jeunes plumes inscrites. Rejoins nous vite ! ♦
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesGalerieS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Critique "Gone"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Endelf
Plume Habituée
Plume Habituée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Localisation : Si je vous répondais entre le pôle sud et nord, seriez vous satisfait ?
Humeur : Calme & Zen
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Critique "Gone"   Lun 20 Juin - 10:07

Je pense que je n'ai pas grand chose à vous dire pour le moment, simplement que vous pouvez trouver le texte à ce lien-ci : http://ecrivainsados.forumpro.fr/t4497-et-puis-merde#65170




Dernière édition par Endelf le Lun 11 Juil - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Lun 20 Juin - 17:17

J'aime vraiment BEAUCOUP. Je n'ai pas grand chose à dire puisque c'est court pour le moment, mais j'aime vraiment ton style d'écriture. Hâte de savoir la suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Lun 20 Juin - 19:38

Coucou !


Comme toujours, commençons par les fautes.

Citation :
Elle passa la main sur la table de nuit voisine à son lit à la recherche du portable, dans l'idée de l'envoyer voler sur le mur pour lui avoir fait l'affront de la réveiller. Ses doigts glissèrent sur le meuble jusqu'à qu'ils rencontrent l'appareil sur lequel était affiché un message d'Anna. Alice l'apporta à ses yeux le SMS :
=> par définition, une table de nuit EST à côté d'un lit, c'est donc un pléonasme.
=> jusqu'à-ce qu'ils (après, dans tous les cas ce n'est pas une tournure très adroite)
=> soit elle l'apporta, soit elle apporta le SMS, puisque "l'" = "le SMS", c'est le même C.O.D.

Citation :
- Est-ce que je peux venir avec toi en Bretagne ?
Ici, comme il s'agit de quelque chose qu'elle lit et non d'une réplique, je pense qu'il faut mettre des guillemets et pas de tiret.

Citation :
L'adolescente laissa échapper un « putain », elle lui écrivait vraiment un message à deux heures du mat pour ça ? Mais bien sûr qu'elle pouvait venir, il y avait même pas besoin de lui demander, et d'en plus de ça, la réveiller pour une question aussi con
Je crois que la première phrase a de quoi en faire deux, une virgule ne suffit pas à marquer la séparation.
=> conne

Citation :
Elle pianota rapidement sur le clavier une réponse qui avait l'avantage d'être courte: « oui ».
Alice coupa le son du téléphone et le posa d'une manière peu délicate sur le table de nuit. Elle plongea sa tête dans son oreiller et remis sa couverture en place. Un bruit sourd accompagna son geste.
=> remit

Citation :
- Putain de téléphone qui tombe...
Ce passage m'a vraiment fait rire ^^


Citation :
Alice se réveilla dans les environs de dix heures, elle alluma son mp3 et mis la première chanson qui lui était proposé. Elle prit ses écouteurs, les brancha, et commença a émerger doucement en sortant de son lit. Elle passa par la cuisine pour se servir du lait un verre sale de la veille, juste pas envie de prendre l'éponge et de le laver. Elle prit une chaise de la salle à manger et l'installa sur la terrasse de l'appartement. Il y avait un beau soleil ce matin, et accompagné de la chanson de José González, c'était assez agréable. En bas de l'immeuble, des enfants jouaient sur un toboggan, laissant parfois échapper un cri de surprise lorsque l'un d'eux poussaient un autre. Alice but son verre de l'ait à petite gorgé, et lorsqu'elle eu finit se retourna en direction du salon. Sur la table traînait une assiette du dîner de la soirée d'hier que l'adolescente n'avait finalement pas utilisé. Il faudrait bien qu'elle fasse un coup de ménage avant de se barrer en Bretagne, pour éviter son meurtre à son retour. Alice entrepris déjà de ranger ce qui était propre et qu'elle avait laissé un peu partout dans l'appartement.
=> aux environs (dans c'est plutôt pour se repérer dans l'espace)
=> mit
=> proposée
=> à émerger
=> du lait dans un verre
=> poussait
=> lait à petites gorgées
=> eut
=> utilisée
=> il aurait fallu
=> entreprit
Aussi, j'ai remarqué que toutes les phrases se ressemblent, c'est toujours un simple sujet - verbe - complément, et en l'occurrence toujours le même sujet. Je pense que tu devrais essayer de faire des phrases plus recherchées, plus complexes, cela rendrait le texte moins haché et on aurait moins l'impression que tu te répètes.


Citation :
Sur la table traînait une assiette du dîner de la soirée d'hier que l'adolescente n'avait finalement pas utilisé.
J'hésitais à faire remarquer cela, puisque ce n'est pas pareil dans les autres pays francophones, mais bon en France le dîner désigne le repas du soir, donc il n'est pas nécessaire de préciser que c'est celui de la soirée.
En outre, dans un récit au passé, on évite d'utiliser les termes genre "hier", "aujourd'hui" et "demain", on écrit plutôt "la veille", "le jour-même", "le lendemain"...



Voilà, dans la forme j'ai trouvé ça plutôt bien écrit, même si les quelques mots familiers qu'on y trouve m'ont un peu semblé décalés par rapport au reste du texte, qui est quand même dans un registre plus soutenu. Mais bon j'apprécie ton style, et je suis bien entrée dans l'histoire donc c'est quand même bien fichu.

Sur le fond, comme ce n'est vraiment que le début, tout ce que je peux dire c'est que j'ai envie de connaître la suite et d'en savoir plus ! Donc tu as intérêt à la poster rapidement sinon t'auras pas de câlin.


Et voilà, en espérant t'être utile :3

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Endelf
Plume Habituée
Plume Habituée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Localisation : Si je vous répondais entre le pôle sud et nord, seriez vous satisfait ?
Humeur : Calme & Zen
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Jeu 30 Juin - 17:35

@Milicent : Merci pour ton retour si encourageant ! C'est gentil de me le dire !

@Elfride : Et voila, la partie déjà existant a été corrigé, dis moi si j'ai oublié quelques choses. Il y a effectivement un mélange entre un langage familier et soutenu et la chose plus ou moins voulu. Plus dans le sens où je souhaite faire en sorte que le texte ne renvois pas à l'image des adolescents foutent rien et connards, je veux que l'on voit malgré les mots vulgaires un côté plus réfléchis. En dessous cette base grossière doit quand même si trouver deux adolescentes intelligente. Et je dis moins aussi car j'ai beaucoup de mal à parler avec un langage autre que soutenue... Embarassed

Vous pouvez donc lire à présent la suite du récit.
Pour le moment, il n'y a pas beaucoup d'avancement dans le récit et j'ai longuement réfléchis avant de le poster de peur que m'en vouliez un peu de par ce fait. Mais bon, promis je ne glanderai pas et j'écrirais, l'histoire d'éviter une attente trop longue.

En attendant, je serai ravie de pouvoir lui vos retours.
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Ven 1 Juil - 0:47

Citation :
Il y a effectivement un mélange entre un langage familier et soutenu et la chose plus ou moins voulu
Alors je me suis douté que ce mélange était voulu, mais j'ai trouvé qu'à certains endroits, les termes plus familiers faisaient vraiment "tâche", pas assez naturel, c'est ce qui m'a un peu gênée.
Sinon, j'ai repéré quelques fautes que tu as dû zapper en corrigeant, c'est pas sérieux du tout ça Wink

Je vais essayer de lire la suite et de te donner mon avis sous peu, car je sais que je te suis indispensable :3

Oh non, ne me remercie pas Razz

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Jeu 7 Juil - 23:55

Salut !

Même rengaine :3

Citation :
« My head is an animal » chantait ses écouteurs à ses oreilles alors qu'elle prenait l'éponge pour faire la vaisselle.
=> chantaient


Citation :
À travers le bruit de l'eau qui coule sur les couverts et le son de la musique à fond, la sonnerie du téléphone venue troubler le monde d'Alice. Exaspérée, elle reposa le couteau pour prendre son portable, elle enleva les écouteurs et mis l'autre appareil à la place.
=> coulait... sauf si c'est un présent de narration.
=> vint... sauf si c'est une phrase nominale.
=> mit

Citation :
- Pas plus que lorsque tu m'as envoyé un SMS à deux du mat'.
"deux heures du mat", non ?
Et, pour le coup, "lorsque" sonne assez faux dans la bouche d'une ado !

Citation :
Si les deux adolescentes auraient été en face l'une de l'autre, Anna aurait sans doute été étonné de ne voir aucune expression de surprise sur le visage de son amie, au lieu de cela, elle avait plutôt l'air de trouver ça banal.
=> avaient
=> étonnée
Après, je trouve la fin plutôt mal tournée. D'abord au niveau du sens, il serait plus correct de mettre un point et non une virgule avant "au lieu de cela". Ensuite, ce même "au lieu de cela" crée une redondance si tu écris "plutôt" juste après. Donc je pense que le plus simple serait de l'enlever de ta phrase, genre :
"... sur le visage de son amie, qui avait plutôt l'air de trouver cela banal."


Citation :
Le trajet allé est de sept euros, et celui retour de douze euros.
=> aller

Citation :
- J'en sais foutrement rien, c'est toi qui sait.
=> sais



Voilà, et sinon, je pense que je vais te dire exactement les mêmes choses que pour la première partie, surtout au niveau des phrases qui se ressemblent ; c'est quand même plus ou moins toujours "elle fait ceci, elle fait cela...".

Du coup, je vais enchaîner sur la même conclusion que mon premier commentaire - vive le recyclage, pensez à trier vos déchets - à savoir :

Elfride a écrit:
tout ce que je peux dire c'est que j'ai envie de connaître la suite et d'en savoir plus ! Donc tu as intérêt à la poster rapidement sinon t'auras pas de câlin.

Et voilà, en espérant t'être utile :3

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Endelf
Plume Habituée
Plume Habituée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Localisation : Si je vous répondais entre le pôle sud et nord, seriez vous satisfait ?
Humeur : Calme & Zen
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Lun 11 Juil - 16:25

@Elfride : Encore merci pour ton soutien et ta correction des fautes que tu as pu voir ! Merci encore !

Première news concernant la nouvelle, le nom à changer : je suis passer de "Et puis merde" à "Gone" qui est probablement un titre non définitif : c'est que j'ai envoyé ma nouvelle à un prof et que le titre m'aurait mit en mauvaise posture pour l'année prochaine, hé, hé ^^".
J'ai corrigé deux-trois fautes, ce qui veut dire que vous en trouverez sans doute ! Si vous en voyez, je suis preneur !

Durant ce nouvelle extrait, j'ai écris un passage parlant de musique, si vous êtes curieux de les connaître, je vous met les liens ici.

Spoiler:
 

J'ai écris, à présent, c'est à votre tour en critiquant ! ; )


Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Jeu 14 Juil - 15:15

Comme toujours, je suis là pour m'occuper de la suite :3

Citation :
Anna entendu un vague « kiss » de son amie avant d'appuyée sur le téléphone rouge pour mettre fin à la conversation.
=> entendit
=> appuyer

Citation :
Elle avait fait un effort qu'Alice n'avait sans aucun doute pas remarqué lorsqu'elle lui avait dit qu'elle se cassait ailleurs.


Citation :
Rester calme s'était elle dit.
=> « Rester calme », s’était-elle dit.


Citation :
Anna fit le tour de sa chambre à la recherche des éventuelles objets qu'elle aurait besoin pour l'escapade en Bretagne. Une tente, cinquante euros avait dit Alice sans rien ajoutée. Autant se foutre de la gueule à la belle mère, autant bien le faire.
=> éventuels (d'ailleurs pourquoi éventuels ?)
=> dont elle aurait besoin
=> ajouter
=> Quitte à [...], autant [...] .
=> de la belle mère
***
Citation :
Parmi les choses qu'Alice n'appréciait pas vraiment, il y avait  lieu  le réveil qui sonnait à sept heure le matin, et à son grand dépourvu le bus le moins chère en direction de la Bretagne était aussi le bus qui partait le plus tôt.
=> cher
"à son grand dépourvu" ?


Citation :
Même s'il elles étaient à présent âgées de 17 ans toutes les deux, s’asseoir au fond du bus étaient resté un des petits plaisir qu'elles avaient gardé de leur enfance, aussi immature que cela pouvait paraître.
=> si
=> était
=> pût


Citation :
un lecteur mp3 vert sur lequel pendouillait une paire d'écouteurs blanches.
=> blancs si ce sont les écouteurs, blanche si c'est la paire.


Citation :
Elle tendit à son amie une des oreillettes qui la prit avec un sourire aux lèvres.
Tu es sûr que c'est l'oreillette qui la prend avec un sourire aux lèvres ?


Citation :
Une voix féminine commença chanter « Miles away !! » tout en étant suivit par les moments de tête des deux adolescentes qui bougeaient aux rythmes des paroles. Les cheveux longs des deux amies se balançaient en même temps que la guitare électrique accompagnait la voix de la chanteuse
=> commença à (ou de) chanter
=> suivie par les mouvements
=> au rythme
Aussi, ce n'est pas très important mais je le fais quand même remarquer : j'ai écouté la chanson en question et je ne me rappelle pas y avoir entendu de guitare électrique.

Citation :
C'était l'une des premières chansons qu'avait mit Alice dans l'appareil lorsqu'on lui avait offert,
=> mis
=> on le lui avait offert


Citation :
« Miles Away » prit fin pour laisser la place dans les oreilles des deux jeunes filles de la musique un peu plus calme mais qui gardait néanmoins le même caractère bien marqué que la précédente : cette fois, il n'y eu pas de chanteuse, mais simplement une guitare et une batterie. Ce que appréciait Anna dans ça, c'est qu'il ce n'était pas une histoire qui était raconté, mais simplement une ambiance qui était communiqué. Elle  se  voyait bien le lieu un peu sauvage et violent, quelque chose dans le genre d'un hôpital abandonné laissé à des zombies.
=> à de la musique
=> eut
=> ce qu'appréciait Anna dans cela, c'est que [...]
=> racontée
=> communiquée
Pour les répétitions : d'abord, si tu écris "mais", alors ce n'est pas la peine d'ajouter "néanmoins", et aussi je trouve le second "mais" assez inutile. Et celle qui se trouve tout à la fin, en violet donc, c'est plutôt un pléonasme en fait, comme "abandonné" et "laissé" peuvent avoir précisément le même sens, ici.


Et voilà ! Il y a quand même beaucoup de fautes... Faut vraiment que tu te relises, et si tu le fais déjà, que tu te relises plus attentivement.

Et pour ce qui est du fond, encore une fois, l'histoire n'avance pas beaucoup, donc impossible de me prononcer. La seule chose qui m'ait frappé, c'est la fin de l'extrait avec le moment où tu décris la musique. Je trouve qu'il y a trop de détails là-dessus par rapport au reste du récit ou, en tout cas, que c'est plutôt mal amené. Mais je me dis que cela aura peut-être son importance plus tard, donc je me fais peut-être une idée trop vite ^^


Je crois que c'est tout, alors vivement la suite :3

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Endelf
Plume Habituée
Plume Habituée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Localisation : Si je vous répondais entre le pôle sud et nord, seriez vous satisfait ?
Humeur : Calme & Zen
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Jeu 14 Juil - 18:59

@Elfride : Je vais faire une rompre avec la petite habitude que j'avais commencé à m'instaurer, qui est celle de ne répondre qu'une fois la suite publié, mais celle n'étant pas pour tout de suite, je prend le temps de te répondre.
Alors comme d'hab', merci pour ton retour, ça fait toujours plaisir de savoir que l'on est lu Wink

Pour répondre à ta remarque sur la musique, c'est purement volontaire. Tout le long de la nouvelle que j'ai l'intention de faire des illusions à des musiques/chanteurs, mais en ajoutant quelques d'ailleurs. La guitare electrique dont je parle ne viens pas du morceau Miles Away, mais de Blight du même jeu vidéo. Pareil pour le début de la nouvelle, José Gonzalez n'a jamais chanter dans l'une de ses chansons "My head is a animal" : il s'agit là d'une des paroles d'une autre chanson (Dirty Paws de Monster of the Men pour être précis).
En ce qui concerne ce dernier passage sur la musique de Silent Hill, il s'agissait de définir en plus de la musique, le point de vue que j'ai sur ma nouvelle, à savoir :"un peu sauvage et violent". Après, ça ne sera sans doute pas le point de vue qu'aura quelqu'un d'autre. Je dois admettre que j'ai une vision assez particulière de mon écris.
Je songeais à raccourcir ce passage car je le trouvais aussi un peu ailleurs par rapport au reste, bien qu'il parle de musique. Le raccourcir, voir le supprimé.

Voilà ! Kiss !
Revenir en haut Aller en bas
Endelf
Plume Habituée
Plume Habituée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Localisation : Si je vous répondais entre le pôle sud et nord, seriez vous satisfait ?
Humeur : Calme & Zen
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Jeu 28 Juil - 16:40

Hi everybody's !

Quartoze jours plus tard, me revoilà avec mon affreuse manie de publier ce que j'écris sur ce forum !

Dans l'ordre !
Mise à jour du texte, correction de quelques fautes par-ci par là, et ajout du texte Wink pour commencer ; bref, la routine quoi.

Je voulais faire participer cette nouvelle à un concours, mais celui-ci demandant un dénouement surprenant/ inattendue, je vais au final pas faire ce concours : ça me laissera le temps de peaufiner la nouvelle comme je le veux sans avoir le stresse de la limite de temps ^^".  Comme quoi, ça m'apprendra à ne pas lire en entier les affiches de concours.
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Jeu 28 Juil - 19:35

Salutations, Endelf !
Oui, c'est encore moi.

Citation :
puis sa tête finit elle aussi à ce coller à la vitre en même temps que ses yeux se fermaient.
=> par se coller

 
Citation :
Derrière elle, passait le paysage : la couleur jaune des champs renvoyait aux cheveux bruns foncés de la jeune fille, qui eux mêmes indiquait le chemin vers son visage. Parfois une tâche de vert faisait irruption dans le tableau, provoqué par le passage d'un bosquet d'arbre.
=> brun foncé - mais j'ai du mal à voir comment le jaune peut renvoyer à des cheveux brun froncé
=> eux-mêmes
=> indiquaient
=> provoquée
=> arbres
Par définition, un bosquet est fait d'arbres, donc je ne pense pas qu'il soit nécessaire de le préciser.


Citation :
La concernée ouvrit les yeux juste le temps de dire «  merci » puis elle revenu à son sommeil.
Elle serait rester un peu plus longtemps éveillé, elle aurait sans doute entendu la sonnerie de son téléphone qui indiquait un message de son père lui disant de ne pas oublier sa brosse à dent pour le voyage en Espagne.
=> revint
=> Si elle était restée
=> éveillée


Citation :
On pouvait aussi voir que quelques passagers du bus commençaient à sortir des sandwichs de la sac à dos ou de leur valise à roulette. La destination finale du bus approchait, et avec l'occasion enfin de pouvoir trouver un parc ou un restaurant pour déjeuner ;
=> sandwiches
=> leur
=> d'enfin pouvoir


Citation :
T'inquiètes pas, on partagera le mien.
=> t'inquiète



Citation :
Le bus s'arrêta au final pas loin du bord de la Loire, dans pas loin d'une zone industriel.
=> industrielle
=> dans ou pas loin ?


Citation :
On a une heure avant de prendre le second bus, juste le temps de manger au bord du fleuve ! Ça te conviens ?
=> convient


Citation :
Alice prit son gros sac marron semblant avoir fait beaucoup plus de voyage que les deux adolescentes à elles seules, à l'une plusieurs de ses fermetures pendouillaient de multiples souvenirs d'escales témoins d'un nombre impressionnant de paysages.
=> voyages
=> à lui seul (le sac)
=> l'une ou plusieurs ?




Citation :
Elle lui adressa un clin d’œil en même temps que de lui répondre, et commença à marcher en la direction du fleuve.
=> en même temps qu'elle lui répondait, par exemple, sinon ça n'est pas français...


Citation :
Les deux jeunes filles continuèrent leurs chemin pendant une dizaine de minutes de trouver un banc à l'ombre d'un saule pas loin d'une zone de bureaux.
=> leur
Il manque quelque chose avant "de trouver", non ?


Citation :
Alice posa son lourd sac sur ses genoux à la manière dont elle avait fait avec sa sacoche dans le bus, et en sorti un sandwich enroulé.
- Salades, jambons, tomates, et du fromage de chèvre, dit-elle en lui tendant la moitié.
=> sortit
=> enroulé dans quoi ?
Dans la partie soulignée, il y a deux soucis. Il manque le complément censé désigner le sandwich (là on ne sait pas que c'est "la moitié" du sandwich) et ce "lui" à l'inverse n'a pas de sens car Anna n’apparaît nulle part. Même si on comprend, il ne se rapporte littéralement à rien.
=> dit-elle en en tendant la moitié à Anna.


Citation :
En engouffra une partie du son repas dans sa bouche en même temps que de poser sa question.
=> Elle
=> "tout en posant sa question", "en même temps qu'elle posait sa question"...


Citation :
- Tu es vraiment venu avec moi sur un coup de tête, hein ? Tu t'es pas posé de question sur la destination, hé !
- Bah, j'avais retenue un nom du genre de Trigniax, et Bretagne. Tu sais, j'avais pas envie de supporter un été de plus ma belle-mère, dont je me suis casser avec toi.
- Trignac, et non Trigniax, la corrigea son amie avec un air moqueur.
- Pareil !
Elles mangèrent une autre partie de leurs moitiés de sandwich, puis Alice continua :
- Non. On va effectivement passer par Trignac, mais on ne va pas s'y rester longtemps, à moins que tu veilles faire un tour à la forge abandonné de la ville. Notre destination final, c'est l'île de Fedrun à Saint-Joachim.
- On va prendre le bateau ?!
- Non, non, c'est une île entouré par les marais.
=> venue
=> retenu
=> avec ma belle-mère
=> cassée
=> y rester
=> veuilles
=> abandonnée
=> finale

=> entourée





Voilà pour les fautes. Je n'ai pas grand-chose à ajouter sur la forme, enfin il y a des tournures étranges ou à la limite du grammaticalement correct, mais le plus gros souci demeure l'orthographe. Il faut vraiment que tu te relises, plus attentivement si c'est déjà fait, que tu poses des questions en le faisant... enfin tu m'as compris, je ne vais te faire un cours de français ^^'

À part ça, le récit suit son cours, il se lit tout seul et donne envie de découvrir la suite. Je trouve cependant que tu ne nous en dis pas assez sur les personnages, j'aimerais bien les connaître un peu, et pour l'instant toutes les informations données avaient déjà été évoquées. On a l'impression de suivre des inconnues dans leur voyage, ce qui pourrait devenir lassant si le récit continuait sur cette voie.
En bref, je trouve l'histoire intéressante, mais ce serait bien pour la suite que tu poursuives sur le même ton tout en étant moins avare en infos, que ce soit sur les personnages en eux-mêmes, sur leur passé ou bien sur le but de ce voyage, enfin qu'on n'ait moins l'impression d'avoir pris l'histoire en cours de route.

Voilà tout, comme toujours j'espère que ma critique te sera utile même si je ne doute pas qu'elle le soit, car je sais que je te suis indispensable :3

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Endelf
Plume Habituée
Plume Habituée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Localisation : Si je vous répondais entre le pôle sud et nord, seriez vous satisfait ?
Humeur : Calme & Zen
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Dim 7 Aoû - 19:09

Hey !!

@Elfride : Je crois que je arrêter purement et simplement de te remercier pour ce que tu fais, de peur que mes mots perdent leurs sens. Enfin bon par politesse, je vais le faire encore : Merci pour ton retour !

Une page à donc été ajouté aujourd'hui, cette page ayant été écrite ce même jour, alors que je n'avais pas avancé d'une ligne ces deux dernières semaines. Je dois vous l'avouer, je suis assez content de moi pour le coup.
Pour faire cours sur cette mise à jour du texte, je me rapproche d'avantage du sujet que je veux aborder.
Je me doute qu'il doit y avoir plein de petites fautes par-ci par-là, à l'orthographe comme pour le scénario, mais n'ayant toujours pas les compétences pour les voir, je m'en remet à vous si vous le voulez bien !

J'espère que vous trouvez votre plaisir en lisant ma nouvelle ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Lun 8 Aoû - 4:02

Salut Endelf !

Pas de quoi, on est là pour ça Wink
En tout cas si parfois il y a quoi que ce soit qui te chiffonne dans les critiques, n'hésite pas à me le dire ! Enfin, je sais que je suis l'allégorie de la perfection, mais on sait jamais, hein.

Bref, passons aux choses sérieuses.


Citation :
Anna prit un air étonnée, et sans poser d'autres questions finit son repas de fortune en silence, son amie fit de même en regardant à plusieurs reprises l'heure sur son téléphone. Après une dizaine de minutes passés, Alice prit à nouveau son sac et sortit une bouteille d'eau et la tendit à sa camarade de voyage.
=> étonné
=> passées, mais j'avoue que je ne vois pas l'intérêt de ce participe.
Et je pense qu'il vaut mieux mettre un point après "silence".


Citation :
- J'imagine que si tu as oublier ton sandwiche, tu n'as pas penser à prendre de l'eau.
- Tu as dû lire dans mes pensées pour faire cette conclusion, non ?
=> oublié
=> pensé
=> je ne crois pas qu'on dise "faire une conclusion", c'est plutôt "arriver à une conclusion".


Citation :
L'adolescente lui sourit pour réponse et mit la bouteille dans ses mains. Elle l'ouvrit et la porta à ses lèvres puis la redonna à Alice en murmurant un merci. Il y eu un nouveau temps de silence laissant les deux jeunes filles à leurs pensées et rêve qu'Anna brisa :
- T'es sûr que Nantes c'est en Bretagne ?
=> "pour toute réponse", ou plutôt "en réponse" ici.
=> eut
=> rêves
=> dit comme ça, on dirait que c'est les "pensées et rêves" qu'Anna brise, alors que c'est le silence. La tournure est fausse.


Citation :
Anna rit puis se leva en faisant signe à son amie de faire de même. Il devait rester assez de temps pour pouvoir marcher tranquillement en direction du bus sans avoir le stresse du retard, juste le plaisir de marcher au soleil avec une copine.
=> stress
=> pour le plaisir


Citation :
Pour réponse, son amie hocha la tête comme pour approuver.
Anna commença comme pour le premier trajet à coller sa tête à la fenêtre,



Citation :
« Qu'est-ce que tu fous bordel ?!! Tu es où ???!!! On t'attends pour partir en Espagne ! »
Elle respira un grand coup, puis calmement appuya sur les touches de l'appareil répondre. Ne pas flancher, ne pas flancher, resté calme. Dire merde et partir.
=> attend
=> pour répondre
=> rester.
Il faut mettre les deux dernières phrases entre guillemets, comme ce sont les pensées du personnage.


Citation :
Elle hésita à poser son index sur le bouton envoie, après tout, elle pouvait encore trouver un mensonge pour excuser son absence… Elle appuya malgré la peur qui se formait dans son ventre.
=> envoi
Il faudrait aussi le mettre entre guillemets, et je pense qu'un point passerait mieux juste après.


Citation :
Elle respira encore un grand coup puis amena à nouveau ses doigts sur le vitre du portable.



Citation :
Elle finit deux-trois manipulation dans les paramètres de l'appareil, puis répondit :
- Je t'interdis de te pourrir ce voyage en Bretagne parce que ton père et l'autre connasse ne sont pas d'accord !! Tu as décidé de pas les voir, c'est à eux seules de comprendre pourquoi !
Anna resta passive, le visage rougit par les émotions qui la traversèrent. Alice repris :
=> deux ou trois, sinon c'est du langage parlé.
=> eux seuls
=> rougi
=> reprit


Citation :
Une heure passa dans le bus sans que les deux filles se dirent quoique se soit, les oreilles déjà comblés par les conversations des autres passagers et par le bruit des pneus sur la route.
=> disent quoi que ce soit
=> comblées
Mh, je ne suis pas sûr qu'on entende le bruit des pneus sur la route. C'est plutôt le bruit du moteur.



Voilà pour la forme. J'ai l'impression qu'il y plus de fautes qu'à l'habitude. Ce n'est pas forcément une bonne idée de poster un texte écrit le jour-même, même si tu t'es relu dans la journée. Ce n'est pas très efficace de se relire juste après avoir écrit, il faut laisser décanter avant ; personnellement j'attends toujours au moins le lendemain. Enfin c'est peut-être moi qui suis perfectionniste, mais je passe toujours un texte au peigne fin avant de le proposer en mettant toutes les chances de mon côté pour qu'il n'y ait rien à redire sur la forme, car je guette surtout les critiques sur le fond Razz

Puisqu'on en parle, sur le fond, je suis un peu mitigé à dire vrai. D'un côté, j'ai toujours envie de découvrir l'histoire, mais d'un autre, j'ai toujours du mal à entrer dedans. Comme je l'ai dit dans le précédent commentaire, je trouve qu'on manque d'infos sur les personnages, on ne sait presque rien d'elles. En fait, pour tout te dire, à certains moments je ne sais même plus qui est qui ; comme on n'a pratiquement aucune info sur leurs personnalités respectives, que leurs attitudes et leur façon de parler sont plus ou moins les mêmes, on n'arrive pas à la différencier.
Ensuite, je trouve que tout ça manque de descriptions, donc je n'arrive pas à m'imaginer les choses, ce qui est dommage dans une nouvelle qui parle de voyage. Je n'arrive pas non plus à me mettre à la place des personnages, parce que leurs émotions et sentiments ne sont pratiquement jamais évoqués, ou bien quand ils se sont, c'est trop flou pour qu'on puisse s'identifier...
Citation :
Anna resta passive, le visage rougit par les émotions qui la traversèrent.
Quelles émotions ?

En bref, même si c'est loin d'être assez "mal écrit" pour me faire décrocher (du coup en fait c'est assez bien écrit), je trouve qu'il manque trop de choses pour qu'on puisse s'identifier aux personnages, les apprécier et avoir envie de les suivre dans leur aventure. En fait je trouve le texte un peu vide, je ne ressens rien qui s'en dégage, et c'est dommage parce que l'histoire a quand même l'air intéressante.


Voilà, j'espère t'être utile ^^

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Endelf
Plume Habituée
Plume Habituée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Localisation : Si je vous répondais entre le pôle sud et nord, seriez vous satisfait ?
Humeur : Calme & Zen
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Lun 15 Aoû - 10:19

Coucou tout le monde !

@Elfride : Eh bien merci encore pour tes critiques, qui me sont plus qu'utile (Je ne sais pas trop comment, mais ça l'est !).
J'ai donc eu une longue période de réécriture de la nouvelle, dans laquelle j'y ajoute davantage de description, j'y efface un peu le caractère d'Anna ce qui a pour but de lui donner un côté un peu plus timide, ce qui renforcera sans doute celui d'Alice (le tout avec plus ou moins de succès...).
Je pense que je n'ai pas encore entièrement finit la réécriture, mais comme je n'ai que rarement l'internet depuis mes vacances en Savoie, je préfère publier la mise à jour tout de suite pour éviter d'ajouter un trop gros morceau plus tard.

Bon, en dehors de ça, j'ai avancé un peu, de pas grand chose, mais quand même. Vous avez donc vers cinq lignes de plus sans grand intérêt que je modifierais probablement aussi ! (La conversation notamment).

Voila ! Merci !
Je vous enverrai prochainement la suite de mon récit bâclé !
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Ven 26 Aoû - 18:06

Salut Endelf !
Bon, inutile de préciser ce que je viens faire là, alors je me lance tout de suite Wink


Citation :
L'adolescente ouvrit les yeux lentement puis rangea son téléphone dans son sac qui était rester dans son poing fermé durant le trajet. Elle redressa doucement et regarde à la fenêtre sans dire un mot : dehors se dessinait un paysage moins charger que celui de Nantes, sans de zone de bureaux, mais avec toujours et encore la compagnie de la paisible Loire.
=> resté
=> se redressa
=> regarda
=> chargé



Citation :
Elle fit signe que oui de la tête et attendu un instant avant de composer une phrase :
=> attendit



Citation :
Sur le trottoir qui faisait face au magasin, un jeune couple promenaient un chien, ou du moins, essayaient de donner cette impression vu que l'animal avait l'air de vouloir inverser les rôles pendant que ses maîtres étaient occupés à s'échanger des baisers,
=> promenait
=> essayait


Citation :
Son amie fit un signe de tête pour approuver sans pour autant répondre, le visage toujours proie au sommeil qu'elle avait attraper dans le bus.
=> attrapé



Citation :
A  l'intérieur de la supérette était autant rempli que la rue, à la différence qu'aucune voiture ne traversait le lieu. A l'entrée se trouvait un homme qui profitait que soit déserte sa boutique pour faire une partie d'échec sur son téléphone et mettre la radio. A l'arrivé des deux jeunes filles, il coupa sa musique, salua les arrivantes, mais replongea son nez sur sa partie après ça.
=> arrivée


Citation :
Elles s'éloignèrent un peu dans les réions, puis Alice poussa un léger soupire de soulagement :
=> rayons


Citation :
Les deux emballages laissaient paraître un morceau de leur fameux contenue. Alice commença à approcher sa main d'un des deux lorsqu'Anna l'interrompu :
- Tu voudrais pas plutôt que l'on fasse nos sandwiches nous même ?
=> contenu
=> interrompit
=> nous-mêmes


Citation :
Alice hésita un instant. Les sandwiches étaient peut-être des repas industrielles, mais ils permettaient d'éviter de s'encombrer des restes d'une préparation faite maison. Une autre idée vient s'opposer à la première : celle d'être avec Anna sur un banc au soleil, en faisant soigneusement leur dîner du soir avec leurs propre choix dans le contenue. Elle opta pour la seconde pensée qu'elle avait eu, et tan pis pour les restes.
=> industriels
=> vint
=> contenu
=> eue
=> tant



Citation :
- Vas pour les sandwiches maison !
Elles changèrent de réions pour passer à celui des produits froid dans lequel se trouveraient probablement les ingrédients nécessaire.
=> Va
=> rayons
=> froids
=> nécessaires

Citation :
Elle regretta d'avoir proposer à son amie de faire les sandwiches elles-mêmes.
Elle poussa un court soupir, puis ferma les yeux un instant le temps de diriger sa main vers une direction au hasard dans le réions. Ses yeux se ré-ouvrit sur un paquet de mimolette en tranche qui ne semblait pas être d'une qualité très enviable...
=> proposé
=> rayons
=> se rouvrirent
=> tranches



Citation :
Alice avait suivit les gestes de sa copine et la regardait avec un air amusé. Anna sentit le rouge lui monté aux joues.
=> suivi
=> monter


Citation :
- Le prend pas mal ! J'allais faire pareil. Mais en revanche, je pense que l'on va devoir éviter de prendre chacune quelques choses de différents, pour que l'on évite les restes.
Anna accepta d'un signe de tête, ça lui évitera de passer trois plombs face au étagères frigorifiques pour choisir la composition de son sandwiche
=> prends
=> quelque chose de différent
=> plombes
=> sandwich



Citation :
Les deux jeunes filles avaient acheter du pain, de l'eau, et deux ou trois trucs à mettre dans leurs casse-croûtes, puis avaient commencer la marche vers l'arrêt de bus.
=> acheté
=> commencé



Citation :
Anna s'arrêta un instant pour regarder un papillon blanc légèrement jaune : un citron lui avait dit un jour sa mère lorsqu'elle était tout petite. Elle resta planta un moment à observer l'insecte, puis elle repris sa route en rattrapant le retard qu'elle avait pris sur son amie en courant.
=> plantée
=> reprit
=> « Un citron », lui avait un jour dit sa mère...


Citation :
pendant qu'Anna se penchait pour refaire  à  un lacet défait


Citation :
- Fais chier... Prochain bus, demain à six heures !
- Ah…
Anna se releva, et continua sa phrase inachevée :
- Et le prochain ?
=> fait
Ensuite Anna lui demande quand est "le prochain bus" alors qu'Alice vient déjà de dire "Prochain bus, demain six heures". Elle devrait plutôt demander "Et celui d'après ?"


Citation :
- Euh… Vue le ton que tu as pris, j'imagine que je n'ai pas le choix
=> Vu



Citation :
Une nouvelle insulte sortit de sa bouche avant de reprendre la conversation :
Là techniquement c'est l'insulte qui reprend la conversation, puisque c'est le seul sujet de la phrase.



Citation :
- J'espère que tu aimes les usines abandonnés, on va passer la nuit à la forge dont je t'avais parlé.
=> abandonnées


Citation :
- Anna, tu sais, c'est pas trop mon truc de violer les règles, et d'entrer dans des lieux où l'on n'a pas le droit. Mais cette fois, je suis en vacance et je les emmerde.
=> vacances



Citation :
Elle  lui  se tourna vers le grillage à la recherche d'un morceau saccager pour entrée dans le lieu. Son amie la suivit, l'air un peu perplexe, mais sans rien dire pour autant.
=> saccagé
=> entrer


Citation :
A priori, la mairie devait ne plus trop veillez sur la forge vu que le grillage semblait avoir été enfoncé il y a déjà un bon moment et que la rouille s'était installé.
=> Le récit est au passé, alors "il y avait de cela un bon moment"
=> installée


Citation :
En face d'Anna et d'Alice, un petit sentier se dessinait et trouvait sa place entre les feuilles des arbres et des buissons. Au dessus des branches, une nuée  de  de moucherons volaient.
=> Au-dessus
=> volait



Citation :
Le béton était à certains endroits écorchés pas le temps, laissant voir les tiges métalliques orangés et marron sortir. Des colonnes envahies par le lichen s'élevaient pour soutenir des parties de la forge.
=> écorché
=> orangées


Citation :
Elles avancèrent un peu dans immense couloir s'enfonçait un peu sous terre, ne laissant qu'un brin de lumière venus d'ouverture qui devait avant accueillir des fenêtres. Sur les murs se trouvaient des tags de monstre à corne tirant la langue aux passant.
=> venues si c'est la lumière, venu si c'est le brin
=> passants
Sinon la première phrase est complètement incompréhensible, on dirait qu'il manque des mots. Je te propose quelque chose de plus clair :
"Elles avancèrent un peu dans l'immense couloir qui s'enfonçait un peu sous terre, ne laissant qu'un brin de lumière venir d'ouvertures qui devaient avant accueillir des fenêtres."



Citation :
Certaines étaient visibles, d'autres avaient définitivement leur chance d'être aperçu en se laissant envahir par le lierres et le lichen.
=> aperçues
=> lierre
Là encore, je n'ai pas trop compris cette phrase. Du moins je vois l'idée, mais la forme prime clairement sur le sens.


Citation :
Les deux adolescentes restèrent silencieuse, comme oppressées par l'immensité de la forge. Le seul son qui se faisaient entendre étaient celui des voitures au loin et des bruits de pas.
=> silencieuses
=> faisait
=> était


Citation :
Elles arrivèrent au bout du couloir, et un petit espace s'ouvrit à elles. Sur les murs en brique se trouvait deux tags représentant le visage d'un homme et d'une femme aux yeux fermés : l'un ressemblait à Mandela et l'autre à une chanteuse dont elles ne surent mettre de nom. Les deux têtes donnaient presque l'impression qu'ils veillaient sur cette pièce en compagnie du soleil.
=> trouvaient
=> "dont elles ne surent retrouver le nom" ?


Citation :
Alice posa sur sac contre un mur et pris la parole :
- Je te propose que l'on se pose ici et qu'on installe les tentes là. On visitera moins chargé.
=> prit
=> chargées


Citation :
Elle ajouta un clin d’œil comme pour persuader. Anna hocha la tête et la ses yeux montèrent vers le haut regarder les étages au dessus d'elle. Apparemment, elles devaient être à un endroit couvert dont le plafond avait finit par s’effondrer.
=> pour regarder
=> au-dessus
=> fini



Citation :
De son côté, Alice s'était agenouillée au près de son bagage et en sortait de quoi dormir la nuit. Une tente passa entre ses mains, puis une petite bouteille d'eau qu'elles avaient commencer le midi.
=> auprès
=> commencée


Citation :
Il y eu un silence durant lequel il n'eut que les oiseaux pour chanter pendant que les deux jeunes filles restèrent rêveuses. Une minute passe et Alice fit une remarque :
=> eut
=> n'y eut


Citation :
J'y mettrai un max de bière…
=> mettrais

Voilà pour les fautes - il y en a vraiment beaucoup là, faut faire quelque chose

À part ça, c'était quand même bien écrit, les descriptions sont sympathiques (même si j'ai trouvé que pour la forge, il y a beaucoup de détails mais ça manque d'une vue d'ensemble).

Et pour ce qui est de l'histoire en elle-même... je ne sais pas, en fait, puisque concrètement il ne se passe rien. Il n'y a pas encore eu d'élément perturbateur, et même si les filles, elles, avancent dans leur voyage, je trouve qu'on tourne un peu en rond. L'intrigue progresse bien lentement pour celle d'une nouvelle, et finalement ce qui me donne le plus envie de connaître la suite, c'est le fait qu'il ne se soit encore rien produit d'extraordinaire et que je m'attends justement à ce qu'un élément déclencheur arrive dans la suite de l'histoire.

Alors voilà, en attente de la suite en espérant un peu d'action ^^

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Endelf
Plume Habituée
Plume Habituée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Localisation : Si je vous répondais entre le pôle sud et nord, seriez vous satisfait ?
Humeur : Calme & Zen
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Ven 4 Nov - 6:36

Voila donc la "beta" suite de la nouvelle, avec beaucoup de fautes, et quelques phrases pas très agréable à lire, mais elle est là et j'en suis un peu fière ! ^^"
Je ne pense pas que je puisse dire que j'ai ajouter un problème, mais j'ai au moins mis un élément qui devrait donné envie de poursuivre un peu.

Voila, normalement, je ne devrais pas poster de suite de si tôt, mais plutôt poster une réécriture, l'histoire d'ajouter une véritable trame.

Kiss !
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Sam 5 Nov - 11:46

Hello ! Enfin, tu connais la musique Razz



Citation :
- Normal, j'ai fais exprès de prendre le plus petit que j'ai pu, pour éviter d'être surchargée, hé !
=> fait


Citation :
l'élastique avait lâcher et le barre s'était briser en deux.
=> lâché
=> brisé


Citation :
- J'ai péter ma tente !
=> pété


Citation :
Son amie se rapprocha et pris le mode d'emploi qui traînait par terre :
- Elle peut peut-être tenir avec un appuie de moins, il y en a quand même trois autres… non ?
=> prit
=> appui


Citation :
Alice lui tendu le morceau qui s'était barré. Un bout de plastique noir pendouillait, et l'élastique semblait avoir dit merde.
=> tendit


Citation :
Dans le pire des cas, on serra juste un peu.
=> se serrera


Citation :
L'équipement semblait sortir du même magasin que le sac neuf, et aucune marque d'utilisation était visible.
=> n'était


Citation :
- Pff ! Je mangerai bien avant.
=> mangerais


Citation :
Les deux adolescentes montèrent les escaliers qu'elles avaient pu voir en entrant. Le premier étage suffisait à dominé la taille des arbres voisins laissant une vue sur Trignac. Les alentours du lieu ne se prêtait pas vraiment au tourisme : un parking rempli de bus, une maison qui s'éloignait pas beaucoup du style abandonné de la forge.
=> dominer
=> prêtaient
=> ne s'éloignait
Et il manque une virgule avant "laissant".



Citation :
Alice se leva après avoir finit de manger son sandwich :
=> fini


Citation :
- Euh… J'aurais bien visité, mais si je suis toute seule, je me sens pas très motivé
=> motivée


Citation :
- Pff… Je sais pas. Je pense que je vais rester un peu ici tranquillement, puis je verrais.
=> verrai


Citation :
- Tu me fera penser en me le rendant à le recharger avec ma batterie ?
=> feras


Citation :
Après finit sa phrase, puis s'éloigna d'Anna. Son amie la regarde un instant partir et descendre les escaliers en béton. Après qu'Alice soit partie, elle se retrouva seule avec le baladeur mp3.
=> Après avoir fini sa phrase, elle s'éloigna... ?
=> fût



Citation :
Elle regretta d'avoir refusé un jour lorsqu'elle était jeune des cours de guitare que sa mère lui proposé pour ceux de piano. Au final, elle avait jouer l'instrument pendant un an, puis avait arrêté.
=> proposait
=> joué



Citation :
Anna savait que sa voix n'était pas la plus belle, mais accompagné de la guitare, aurait-elle été plus agréable ? Avec la pratique, les chansons auraient-elles été éventuellement plus son fort ? Un jour elle apprendra à jouer l'instrument et reviendra ici rien que pour pouvoir l'utiliser au milieu de la nature et du béton abandonné. Si elle avait la guitare, peut-être qu'Alice voudrait bien chanter à sa place ? Elle ne l'avait qu'une fois entendu, mais elle en gardait le souvenir d'une voix très belle.
=> accompagnée
=> apprendrait / reviendrait
=> entendue



Citation :
le soleil allait d'ici une petite heure rejoindre la terre, et laisse place à la nuit. Il se couchait étonnamment tôt pour une journée d'été. Son téléphone venu subitement briser le silence par un petit son pour annoncer un nouveau message.
=> laisser
=> vint


Citation :
Elle eut l'impression qu'elle s'était fabriquer une bulle blanche
=> fabriqué


Citation :
Elle se trouvait sur le ventre et lisait un livre en même temps que de balancer ses jambes en l'air.
J'étais déjà revenue sur cette tournure, je suis à peu près certaine que ça ne se dit pas.
=> tout en balançant ses jambes plutôt


Citation :
Elle sentait ses yeux commencer à se remplir de larme. Sa main serrait son téléphone autant qu'elle le pouvait. Sous la pression de son entrain, elle sentait touches sur le côté qui activaient des fonctionnalités de l'appareil qui poussait des bips. L'aiguille continuait à vouloir percer sa bulle. Elle pensa au message toujours pas ouvert qui se trouvait sur le portable. Elle n'avait jamais aimer cette connasse qui disait être juste la compagne de son père.
=> larmes
=> étreinte ? (entrain = enthousiasme)
=> aimé



Citation :
On t'offre un voyage en Espagne et tu es assez culotté pour partir en Bretagne au lieu de ça ?!
=> culottée

Citation :
Anna appuya sur la touche répondre, et glissa son pouce de lettre en lettre pour composer sa réponse :
Je pense qu'il faut mettre "répondre" entre guillemets. Après ça fait tout de même une redondance assez importante.
=> sa réplique ?


Citation :
La sphère partit en éclat de verre et explosa la masse.
=> éclats


Citation :
l'impact qui s'était fait était pile sur à l'emplacement du la touche envoyer.
=> de la touche "envoyer"


Citation :
Elle en pouvait plus. Elle entra dans la tente sous le regard impuissant d'Alice. Son amie aurait presque pu entendre résonné dans les murs de la forge les pas qu'avait fait Anna. Il eut se sentiment de solitude qui planât dans l'air durant un cours instant. Alice s'empressa d'entrer dans la tente à son tour. Sa copine s'était mise sur l'un des sacs de couchages et continuait de pleurer doucement. Elle s'assit près d'elle, et comme pour une petite fille, elle lui donna de petites tapes affectives dans le dos :
=> n'en
=> résonner
=> faits
=> plana
=> court
=> couchage
=> affectueuses
=> Il y eut ce sentiment...
Ce n'est tout de même pas une très jolie tournure. Pourquoi ne pas écrire simplement : "Un sentiment de solitude plana dans l'air..." ?



Citation :
- Je crois que tu as besoin de prendre un peu d'air.
=> prendre l'air

Citation :
Dehors, la nuit avait commencer à prendre place, et il ne restait du soleil qu'une ligne horizon dorée mangée peu à peu par le voile sombre.
=> commencé


Citation :
les conducteurs de voiture s'étaient finalement arrêtés, pour ne laisser que pour seul son celui des pas des jeunes femmes et les quelques murmures au loin.
=> ne laisser pour seul son que celui des pas
Mais il y a toujours cette répétition de "pour".


Citation :
Il eut un court instant le bruit d'un oiseau se posant sur une branche où dormir, puis tout devient calme. Alice posa sa main sur le sol. Le bout de ses doigts rencontrèrent ceux d'Anna. Elle se rapprocha de son amie et leva doucement le visage. Les vents du soir fit balancer leurs cheveux.
=> Il y eut
=> devint
=> rencontra
=> firent



Citation :
sans pour autant réussir à soutenir les regardes timides qu'elles se lançaient.
=> regards



Citation :
Il eut ce moment durant lequel Alice et Anna restèrent comme ça,
=>Il y eut



Voilà. À part ça, il y a d'autres tournures bancales, et pas mal de ponctuations manquantes, mais je n'ai pas tout relevé. Faut vraiment que tu te relises, même si je sais que c'est pas évident de repérer les fautes, au moins pour le rythme.


À part ça, j'ai bien aimé ce passage. J'ai souri devant la scène de la tente cassée x)
Les descriptions sont bien dosées, malgré quelques maladresses dans la forme, on visualise bien le décor et même dans le passage où Anna reçoit le message, ses émotions étaient plutôt bien dépeintes (même si, bon, je la trouve vachement sensible). Et la scène finale est aussi très jolie, même si elle arrive un peu de nulle part.
Enfin voilà, j'aime beaucoup ce passage, même si je ne suis pas une grande romantique ^^

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Endelf
Plume Habituée
Plume Habituée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Localisation : Si je vous répondais entre le pôle sud et nord, seriez vous satisfait ?
Humeur : Calme & Zen
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Dim 6 Nov - 7:57

Coucou Elfride !

Effectivement, le relecture est pas quelque chose que je fais souvent, simplement de par le fait que je reste souvent dans l'idée de ce que j'avais écrit : je pense notamment à la ponctuation pour ce qui est du rythme des phrases où il me faut nécessairement une semaine avant de me relire.
Pour ce que touche de la dernière scène, une amie m'a fait la même remarque, et donc la réécriture aura aussi pour enjeux d'ajouter quelques indicateurs. Pour le moment, tu en n'as qu'un seul et il se situe dans le bus.
Pour continuer sur le sujet de la réécriture, le bus devrait virer pour être remplacé par une moto ainsi qu'un manteau rouge pétant à l'intention d'Alice lors des passages de conduite. Je pense que je vais aussi ajouter quelques passages, mais aussi en virer quelques uns, je pense notamment à celui dans lequel elles mangent le midi.
Bon, pense aussi que tu me connais assez personnellement pour savoir que le romantique est pour moi important ^^".
Donc merci de ta lecture ainsi que de ta critique, ça fait plaisir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique "Gone"   Lun 27 Fév - 17:27

Hello!

   J'ai lu cette nouvelle version du roman, et, effectivement, pas de relecture. Il y a encore beaucoup de fautes, de répétitions, tournures bancales et autres coquilles, et j'ai vraiment la flemme de tout relever, pour le coup. D'autant que pour la plupart desdites fautes, je pense que tu es largement capable de t'en occuper toi-même.
Je reviendrai peut-être sur la forme quand tu posteras une version relue et corrigée, mais là il y en a trop. Il y a même des passages où ça ne veut juste rien dire.

   Bref, je vais quand même te donner mon avis sur l'histoire.
   À vrai dire je suis un peu déçue par ce remaniement des personnages. Non pas que les idées soient mauvaises, mais je les trouve surtout mal amenées, ce qui fait que les personnages manquent finalement de profondeur. Alice, on dirait qu'elle n'est définie que par la couleur de ses cheveux (que je trouve mentionnée beaucoup trop souvent) et à la limite ses clopes, ce qui est dommage parce qu'il y a moyen d'en faire un personnage intéressant, mais là elle est surtout caricaturée et assez clichée. Quant à Anna, je la trouve elle aussi assez vide, et même les moments où elle est en pleine séquence émotion (comme son échange avec son père) tombent à plat.
   Je pense que ça vient en grande partie du fait qu'elles n'ont pas vraiment de background ; on ne sait pas pourquoi Anna en veut autant à son père, ou plutôt à sa belle-mère. On sait juste qu'elle ne peut pas l'encadrer, mais on ne sait pas pourquoi, ce qui rend effectivement ses réactions immatures et injustifiées. Et il y a aussi le souci de l'atmosphère du texte ; je trouve qu'il baigne dans une ambiance isotrope, qui reste la même tout au long du récit et ne permet donc pas aux personnages de réagir à des éléments différents les uns des autres, ce qui nous permettrait de les voir un peu sous d'autres angles. Cette absence de contexte et d'ambiance nous empêche de nous reconnaitre/identifier/attacher aux personnages, et on dirait que tu essaies de le compenser en forçant leurs traits (par exemple le côté un peu béat d'Anna, ou bien les jurons que sort Alice à tort et à travers, et que j'ai d'ailleurs trouvés assez mal dosés). Et c'est dommage, après tout la combinaison punk rock / cheveux teints / clopes / moto / cuir (bien qu'assez caricaturale) peut avoir son charme, mais est en l'occurrence trop mise en avant et éclipse la personnalité d'Alice (qui, du coup, n'en a pas vraiment) au lieu de la mettre en valeur.
   Pour résumer, on dirait que tu t'es concentré sur l'image des personnages plutôt que sur leur background.

   Outre cela, je trouve le récit assez maladroit dans l'ensemble, je n'arrive pas vraiment à entrer dedans. Pour un récit alternant voyage et scènes un peu prise de tête (pas dans le mauvais sens, je pense par exemple aux escales, l'échange d'Anna avec son père, ou la crise de colère d'Alice, ces choses qui font avancer l'intrigue) bref, pour un récit alternant voyage et scènes plus compliquées, je trouve qu'il manque à la fois de maturité, ou au moins de réalisme, et de magie. Le petit truc qui fait qu'on aimerait être à la place des personnages ; la beauté d'un paysage qui défile, les détails qui titillent notre envie d'évasion...
   Enfin, moi qui aime bien bouger dans tous les sens, je ne me retrouve pas dans les scènes décrites, je ne vois pas le côté exaltant du voyage - pourtant l'image de la moto sur une route déserte est vraiment sympa !

   Alors voilà, bon je sais que ma critique est un peu raide, mais pour le coup je n'ai vraiment pas accroché.
   J'espère quand même t'être utile, et bon courage pour la relecture Wink

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critique "Gone"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critique "Gone"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Harmut, Rosa] Accelération, une critique sociale du temps
» Critique pour "Mystères et Mauvais Genres" Collectif *
» #1 - Critique "Los Bastardos"
» photo critique
» L'esprit de la critique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des jeunes écrivains :: Les écrits, brouillons ou oeuvres d'art de nos membres :: Inachevé :: Critiques et idées-
Sauter vers: