Forum des jeunes écrivains

Aujourd'hui, le forum existe depuis 3561 jours. Nous sommes 659 jeunes plumes inscrites. Rejoins nous vite ! ♦
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesGalerieS'enregistrerConnexionCalendrier
Meilleurs posteurs
Rose Potter
 
blackcarotte
 
Shadow
 
Ali
 
Venquere
 
Chackley
 
Lilo
 
Ignus 2.0
 
mikl_summerville
 
Line
 
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Endelf
 
teaofwords
 
D.A.M.
 
Partenaires
forum des plumes éthérées.

Partagez | 
 

 Critique pour Elderane (théâtre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Masculin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 320
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Critique pour Elderane (théâtre)   Dim 12 Fév - 20:43

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Voilà, c'est la version théâtre du roman que je n'arrive pas à pondre depuis à peu près 4 ans !

Après avoir recommencé une bonne vingtaine de fois les premiers chapitres dudit roman, j'ai fini par laisser tomber et puis je m'y suis remise en le mettant sous une autre forme, et je dois dire que je trouve ça beaucoup plus facile et plus amusant à écrire sous forme de théâtre ! Jusque là je n'arrivais pas à mettre des mots sur l'ambiance que je voulais dépeindre, alors j'ai décidé de laisser tomber la narration pour me concentrer sur les interactions entre les personnages, et paradoxalement je trouve que cela me laisse une plus grande marge de manœuvre. Le principal défi sera de restituer certains aspects de la psychologie de mes personnages, qui sont quand même plus faciles à expliquer avec la narration, mais bon, c'est plus motivant quand il y a du challenge ! x)

Donc voilà, hâte de lire vos avis :3

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.



Dernière édition par Elfride le Sam 18 Fév - 14:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
D.A.M.
Plume Dorée
Plume Dorée
avatar

Masculin
Verseau Chien
Nombre de messages : 1306
Age : 23
Localisation : Loin dans le ciel aux commandes d'un navire doté de montgolfières en guise de voiles
Emploi/loisirs : Tailler une figure de proue tandis que mon vaisseau pourfend les nuages
Humeur : Larguez les amarres et gare aux avions !
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: Critique pour Elderane (théâtre)   Mar 14 Fév - 18:35

J'ai lu ta pièce !
Bon, pour commencer le ton familier limite vulgaire à l'écrit ça me défrise, mais ça ce n'est après tout que mon avis personnel d'homme trop raffiné pour ce monde. Après, l'humour gras trop présent ça devient bien vite assez lourd aussi, en bref pour le moment je n'y accroche guère à ta pièce, d'autant plus qu'elle est assez longue à se lancer. Il n'y a que la dernière scène qui présente plus d'intérêt
( à part cette réplique : "Ah, mais c’est ça ! T’as picolé, Camille ?" qui bousille un tantinet l'ambiance). Dans les autres ça ressemble surtout à des chamailleries assez vulgaires de personnages trop caricaturaux et qui ne mènent pas à grand chose. Malgré tout noyé là-dedans il y a tout de même quelques informations intéressantes du style le mystère de la fuite du général des années plus tôt, le fameux gouffre ou deux ou trois autres trucs. La manière dont Elred intègre l'armée est bien vite expédiée aussi.
Après c'est peut-être juste pas mon style tout ça, forcément c'est subjectif. Alors sans plsu attendre, je passe à des points plus précis et objectifs :

"Et pourquoi pas, au bout d’un moment ?" D'où sors-tu cette expression, que fait-elle là et qu'est-elle supposée signifier ? Personnellement je n'en ai pas la moindre idée et elle ne paraît guère à sa place. Tu la remets vers la fin de la scène 6 dans la longue tirade d'Elred.


"ça a intérêt d’être capital" plutôt "à
être capital", non ?



Au sujet de Camille, je sais que tu aimes bien te prendre pour un hermaphrodite de temps en temps mais ce n'est pas une raison pour l'appliquer à tes personnages (mais tu peux toujours, c’est ta pièce après tout). Là Camille change de sexe entre la première et la deuxième scène :
"Elle ramasse le papier."
"C’est Camille, mon second. Apparemment il l’aurait trouvé"
"Camille, c’est pas celui qui s’enfermait"



"Je ne mettrais pas sa parole en doute." Pour moi c'est plus du futur que du conditionnel, donc pas de s




"un gamin de peuple d’Enasaïe" Là je te laisse deviner.


Et je crois que c'est tout. À plus tard pour de nouvelles aventures !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-puits-sans-fond-de-limagination.e-monsite.com/
Alexandre69
Plume Nouvelle
Plume Nouvelle
avatar

Masculin
Capricorne Singe
Nombre de messages : 71
Age : 36
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Littérature, écriture, BD, moto
Date d'inscription : 27/04/2016

MessageSujet: Re: Critique pour Elderane (théâtre)   Mar 14 Fév - 21:48

Je suis du même avis que D.A.M de prime abord, je suis gêné par le ton parfois familier qui pour moi se marie mal avec le style de la pièce, mais en fait on comprend après que c'est justement le style de la pièce, et ça fait sourire finalement...

Et en second, cela n'a pas trait directement au texte, mais s'acharner sur un texte durant 4 ans est à mon avis une erreur. Si tu y travailles depuis si longtemps, c'est que cela n'est pas clair dans ton esprit, et si ça ne l'est pas pour toi, tu ne peux pas le rendre clair et plaisant pour les lecteurs.

L'histoire en soi n'est pas déplaisante, ne te pose pas de questions et laisse courir ta plume!.


Dernière édition par Alexandre69 le Mer 15 Fév - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Masculin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 320
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique pour Elderane (théâtre)   Mer 15 Fév - 11:18

Hello !
Tout d'abord merci pour vos critiques, ça me fait plaisir d'en recevoir aussi vite Smile

Déjà merci D.A.M. pour les coquilles que tu as relevées, je les ai corrigées. Sauf la première, je ne vois pas ce qui pose problème avec cette expression  (au bout d'un moment), je l'utilise couramment et ça ne m'a jamais fait tiquer. C'est peut-être bizarre de la voir à l'écrit, mais comme c'est fait pour être joué ça devrait passer.
Pour ce qui est du personnage de Camille, elle n'est pas plus hermaphrodite que moi, par contre elle est androgyne, et j'avoue que je n'avais aucune idée de comment amener ça. Donc c'est bien une fille, mais tout le monde la prend pour un homme sauf Elred. L'idée était qu'Elred soit le seul personnage à parler d'elle au féminin, d'où le "elle" dans la première scène, où ils ne sont que tous les deux. Enfin c'est prévu que je retravaille ce point-là...
Enfin la façon dont Elred intègre l'armée est tout de même sensée, on revient dessus dans l'acte suivant.

Après, pour ce qui est du ton familier pas forcément raccord avec la pièce, c'est un trait totalement inspiré de la série Kaamelott où les tournures modernes et accidents de langage contrastant avec l'époque et le contexte sont un point clé de l'humour - même si je me doute que ma pièce sera loin d'être aussi drôle que ladite série. D'ailleurs je me rends compte avec le recul que ce que j'ai fait là ressemble beaucoup (trop) à du Kaamelott, une chose que je ais essayer de rectifier. Le truc c'est que je parle vraiment comme certains personnages de la série, et j'ai utilisé mes propres mots en écrivant cette pièce, je voulais que ce soit le plus naturel possible...
D'un autre côté je n'ai pas trop compris ta première remarque, sur "le ton familier à l'écrit", puisque c'est une pièce de théâtre et pas un roman, et donc destiné à être joué plutôt que lu. Itou pour l'humour gras qui t'a semblé trop lourd, je n'ai pas spécialement l'impression d'y avoir mis de l'humour, sauf dans les tournures... enfin il y a certains passages que je trouve drôles parce que j'ai les intentions et intonations en tête, mais a priori pour vous lecteurs, ce n'est pas censé être hyper drôle.
Je vais quand même retravailler le ton, je le trouve moi aussi exagéré par moments, et c'est vrai qu'on en perd un peu l'intérêt pour le fond. Je suis d'accord aussi sur le fait que ça a du mal à se lancer, mais c'est là un problème que j'ai avec tous mes écrits... je n'arrive pas à rendre les choses intéressantes, c'est la raison pour laquelle j'ai arrêté d'écrire.

D'ailleurs, si j'ai passé autant de temps sur ce roman, c'est que ce que j'écrivais ne me plaisait jamais. Quand j'avais treize ans, j'ai réussi à l'écrire en entier, mais j'ai continué d'y réfléchir parce que certains points méritaient d'être retravaillé (c'était plein de plotholes et de souris). À force, l'histoire est devenue beaucoup plus complexe, plus mature et a énormément changé, ce qui fait que je l'ai recommencée plusieurs fois. Aujourd'hui j'ai une idée très précise de ce que je veux raconter, mais je n'arrive jamais à dépasser l'incipit parce que je n'aime pas mon propre style d'écriture, et ça me dégoûte d'avoir une idée si géniale en tête sans pouvoir l'en sortir. C'est vraiment frustrant, d'autant que même dans les moments de grande inspiration, je n'arrive pas à aligner trois mots qui me semblent convenables, alors que le fond me plait toujours. D'où l'idée de la version théâtre ; j'y ai comme trouvé un second souffle.

Enfin, voilà, merci beaucoup, j'attaque le deuxième acte en tenant compte de votre avis !
J'avais déjà dans l'idée quelque chose de plus subtil, moins facile. Je ne suis pas vraiment satisfait de ce premier acte, j'espère que la suite sera meilleure Wink

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Alexandre69
Plume Nouvelle
Plume Nouvelle
avatar

Masculin
Capricorne Singe
Nombre de messages : 71
Age : 36
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Littérature, écriture, BD, moto
Date d'inscription : 27/04/2016

MessageSujet: Re: Critique pour Elderane (théâtre)   Mer 15 Fév - 12:17

Elfride a écrit:
Aujourd'hui j'ai une idée très précise de ce que je veux raconter, mais je n'arrive jamais à dépasser l'incipit parce que je n'aime pas mon propre style d'écriture, et ça me dégoûte d'avoir une idée si géniale en tête sans pouvoir l'en sortir. C'est vraiment frustrant, d'autant que même dans les moments de grande inspiration, je n'arrive pas à aligner trois mots qui me semblent convenables, alors que le fond me plait toujours. D'où l'idée de la version théâtre ; j'y ai comme trouvé un second souffle.


Tu as tort, ton style est plaisant, et aucun auteur trouve ses écrits géniaux. Edmond Rostand s'est excusé auprès des acteurs qui allaient jouer la première de Cyrano de Bergerac car il craignait un bide...
Et aujourd'hui, il st reconnu comme un chef d'oeuvre...

Accroches toi si tu tiens à ce récit!
Revenir en haut Aller en bas
D.A.M.
Plume Dorée
Plume Dorée
avatar

Masculin
Verseau Chien
Nombre de messages : 1306
Age : 23
Localisation : Loin dans le ciel aux commandes d'un navire doté de montgolfières en guise de voiles
Emploi/loisirs : Tailler une figure de proue tandis que mon vaisseau pourfend les nuages
Humeur : Larguez les amarres et gare aux avions !
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: Critique pour Elderane (théâtre)   Mer 15 Fév - 13:10

Alexandre6 a écrit:
aucun auteur trouve ses écrits géniaux.

Cool, ça ça me rassure aussi parce que je suis en train de relire mon premier roman et c'est pas brillant...

Enfin bref, pour l'humour gras c'est plus la vulgarité décalée qui donne cette impression, notamment au niveau du conseil avec l'antagonisme "Faut qu'on fasse quelque chose"/"moi je m'en fous, je retourne bouffer". Ce genre de trucs est bien trop présent à mon goût, ce qui fait paraître à peu près tout tes personnages assez vulgaires et nombrilistes à part peut-être Camille. D'ailleurs le problème de l'androgynie devrait se régler sur scène, suffit de dégoter une actrice (ou un acteur) androgyne. Ceci dit, essaie plutôt de caler une ou deux adjectifs féminins dans le discours plutôt que dans les didascalies si tu veux que ça fonctionne.
Pour le langage familier je sais qu'en tant que théâtre c'est destiné à être joué mais ce que je voulais dire c'est que moi comme je l'ai eu à l'écrit ça m'a rebuté.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-puits-sans-fond-de-limagination.e-monsite.com/
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Masculin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 320
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique pour Elderane (théâtre)   Jeu 16 Fév - 17:13

D.A.M. a écrit:
pour l'humour gras c'est plus la vulgarité décalée qui donne cette impression, notamment au niveau du conseil avec l'antagonisme "Faut qu'on fasse quelque chose"/"moi je m'en fous, je retourne bouffer". Ce genre de trucs est bien trop présent à mon goût, ce qui fait paraître à peu près tout tes personnages assez vulgaires et nombrilistes à part peut-être Camille.
Je vois ce que tu veux dire, et oui, clairement j'ai eu un problème de dosage. En fait je voulais que ce premier acte soit un fatras où on ne comprend pas encore la situation et dont le principal intérêt est de présenter les personnages - Elred le garçon un peu benêt qui n'avait rien demandé à personne, Elanis la fille qui se mêle un peu de tout, Björn le bon vivant...
Après c'est vrai que mes personnages sont vulgaires, nombrilistes pour la plupart et ont des listes interminables de défaut, et l'intrigue sera truffée de ce genre de chamailleries qui font ressortir leur caractère et leurs intérêts propres au détriment de la quête, c'est un peu le but.
Pour ce qui est du problème de l'androgyne, comme c'est tout de même bel et bien une fille, je trouve ça logique de parler d'elle au féminin dans les didascalies, ce sont les personnages qui la voient comme un mec et parlent d'elle au masculin qui se trompent.

Alexandre69 a écrit:
Tu as tort, ton style est plaisant, et aucun auteur trouve ses écrits géniaux. Edmond Rostand s'est excusé auprès des acteurs qui allaient jouer la première de Cyrano de Bergerac car il craignait un bide...

Et aujourd'hui, il st reconnu comme un chef d'oeuvre...

Accroches toi si tu tiens à ce récit!
Merci Alexandre ! Tes messages sont toujours hyper positifs, j'adore ça 

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critique pour Elderane (théâtre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critique pour Elderane (théâtre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Critique pour "Mystères et Mauvais Genres" Collectif *
» Critique pour "Le Sang d'Hécate" de Ambre Dubois *
» Critique pour Le livre de Saskia
» [J'ai Lu] "Les Déferlantes" de Claudie Gallay *
» PENTACLE de Dario Alcide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des jeunes écrivains :: Les écrits, brouillons ou oeuvres d'art de nos membres :: Critiques-
Sauter vers: