Forum des jeunes écrivains

Aujourd'hui, le forum existe depuis 3590 jours. Nous sommes 664 jeunes plumes inscrites. Rejoins nous vite ! ♦
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesGalerieS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Critique La Brigade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gueit
Plume Nouvelle
Plume Nouvelle
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 51
Age : 14
Localisation : Dans une piscine avec une part de pizza
Emploi/loisirs : Membre officiel de La Brigade
Date d'inscription : 11/07/2017

MessageSujet: Critique La Brigade   Mar 11 Juil - 19:22

Bonjour,
Voici le liens vers les textes de mon roman, La Brigade.
C'est un roman policier qui parle d'adolescents qui conduisent des voitures de rêves, mais le mieux est que je vous mette le résumé actuel :


            La Brigade est une organisation secrète dirigée par Tom Juler. Elle embauche des adolescents de quatorze ans qui ont pour mission d’intercepter les fugitifs les plus recherchés de France. Le but est de former des pilotes professionnels dés le plus jeune âge pour développer des capacités plus poussées. Les jeunes recrues devront passer une série de tests qui leur apprendra les compétences nécessaires et évaluera s’ils sont aptes à rentrer dans l’organisation. Pour leur permettre d’arrêter les fugitifs recherchés, ils devront apprendre à s’adapter. Ils auront à leur disposition des véhicules préalablement renforcés et améliorés, pour leur sécurité. La plupart de ces véhicules seront choisis par les recrues elles-mêmes. Mais ils devront suivre les trois catégories désignées si après : supercar, SUV/pick-up, compacte sportive. Les agents, une fois évalués et formés, seront classés par équipe de quatre à six membres. Les actions réalisées par cette organisation doivent être extrêmement discrète aux yeux de la population civile, au risque de mettre en danger la vie des ses membres.

Je vous laisse avec le liens vers les textes, bonne lecture !
http://ecrivainsados.forumpro.fr/t4648-la-brigade#66284

Voici aussi le logo de l'organisation (oui j'ai fait ça bien et moi même) :


Dernière édition par Gueit le Mar 18 Juil - 18:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Jeu 13 Juil - 1:33

Salut Gueit !
Puisque je ne dors pas je suis venu lire ton texte, et puisqu'il n'est pas très long je te donne mon avis dans la foulée. D'abord j'ai relevé quelques coquilles :


Citation :
Ils pénétrèrent dans la ville à l'Ouest de celle-ci et s'arrêtèrent devant un orphelinat, sur la D357.
L'indication du début est un peu redondante. Tu peux écrire par exemple "Ils pénétrèrent dans la ville par l'Ouest", ou "ile pénétrèrent à l'ouest de la ville".



Citation :
La directrice les reçu.
*reçut


Citation :
- Mais pas tout de suite ! interrompit l'autre. Je veux d'abord voir leurs bulletins scolaires.
Je suis pas sûr que l'orphelinat dispose de ces choses-là, en principe il faut s'adresser directement à l'établissement scolaire - surtout pour des ados de 15 ans.



Citation :
Le conducteur ouvrit sa chemise et montra son badge épinglé sur son t-shirt.
Pour éviter la répétition : le badge épinglé sur son T-shirt.
D'ailleurs c'est plutôt un insigne que portent les flics.



Citation :
- Très bien, conclu l'intéressé
*conclut


Citation :
Après un long mois, il m'a autorisé à créer ma branche, mais il a instauré une procédure obligatoire et, si elle n'est respectée, l'organisation serait instantanément dissoute.
Alors, soit "si elle n'était pas respectée, l’organisation serait dissoute"
         soit "si elle n'est pas respectée, l'organisation sera dissoute"



Citation :
Or, vos cerveaux sont en plein développement et vous n'êtes pas prêt d'être à la retraite !
*prêts


Citation :
- Je vous préviens juste, intervint Ben. Les tests seront durs, mais certains peut être amusants, alors vous n'avez pas intérêt à vous emporter !  »
*peuvent


    Sinon pour ce qui est de la forme, il y a effectivement un côté un peu brouillon, même si c'est très bien écrit : aucune description, uniquement une énumération de dialogues et de faits. (Le fait de placer des incises dans toutes les répliques rend d'ailleurs les dialogues très lourds.) Le bon côté c'est que l'exposition n'est pas encombrée, le problème c'est qu'on entre pas du tout dedans, puisqu'on n'a pas trop de matière à laquelle s'attacher. Enfin, du coup, l'exposition est efficace, mais on ne sait pas trop à quoi s'attendre, on ne peut pas se faire une idée de ton style ni de la narration ou de la personnalité des protagonistes auxquels on ne peut donc pas s'attacher. Ainsi, les pavés de dialogue, qui n'ont pas non plus de personnalité, peuvent être indigestes et faire décrocher. En même temps le prologue est très court, donc ce n'est pas bien grave, si c'est juste une façon de planter le décor.
   Car, pour ce qui est du fond, je n'ai pas grand-chose à redire. L'idée est assez originale et  inattendue, ce qui rend curieux de découvrir l'intrigue.

    Le seul regret que j'ai, c'est donc vraiment que les personnages ne soient pas plus développés, ce qui donnerait davantage envie de les suivre. Parce que, pour le moment, même pour les deux agents qui sont a priori les plus présents, rien ne les caractérise au-delà de leur physique et du fait d'être respectivement "le conducteur" et "le passager" alors même qu'ils ne sont même plus en voiture

   Donc voilà, c'est à mon sens un prologue efficace, auquel il manque seulement un peu d'étoffe pour être parfaitement accrocheur.
J'espère que ma critique te sera utile Wink

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Gueit
Plume Nouvelle
Plume Nouvelle
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 51
Age : 14
Localisation : Dans une piscine avec une part de pizza
Emploi/loisirs : Membre officiel de La Brigade
Date d'inscription : 11/07/2017

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Jeu 13 Juil - 9:20

Merci beaucoup pour ta critique, ca fait du bien d'avoir un point de vue extérieur.
Désolé pour le fautes d'orthographe et merci pour les conseils, je les appliquera à la lettre pour voir ce que ça donne.
Merci d'avoir donner du temps à mon texte 😊
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Jeu 20 Juil - 17:44

Salut Gueit !
Tu t'en doutes, je viens critiquer la suite de ton texte !

Et une fois encore, on commence par la forme:
 


Sinon, pour la forme, je trouve que ce n'est pas mal écrit, même si ça manque de matière à mon sens.
Pas assez de descriptions, que ce soit les personnages, leurs émotions, les paysages ou même les voitures ! Pourquoi ne pas donner une petite description des modèles au lieu d'en énumérer les noms ? Parce que personnellement, "Porsche 911 GT3 RS" ou "Camaro ZL1" ça ne m'évoque rien, je ne sais pas à quoi ça ressemble et j'aimerais bien avoir quelque chose à visualiser ! On sent que tu es assez calé sur le sujet, mais dans ce cas-là il vaut mieux prendre le parti de la vulgarisation : faire simple pour que tout le monde puisse s'y retrouver.
Toujours sur les descriptions, dans le passage du parapente, il y a quelques brèves descriptions du paysage et de ce qui se passe concrètement (descriptions que j'ai trouvé assez hachées d'ailleurs, avec toutes ces phrases très courtes qui font un peu "liste de course" et donc pas top niveau émotion) mais je pense qu'il aurait mieux valu les axer sur les sensations (tant physiques que mentales) du personnage. Pareil pour les courses et scènes de pilotage, ce serait intéressant de décrire ce qui se passe dans la tête des personnages, ce qu'ils voient, ce qu'ils ressentent, plutôt qu'une brève énumération de faits.

Dernier point sur la forme, les ellipses style "le lendemain" sans aucune transition, je trouve que ça ne passe pas du tout. Si ça partait sur une petite description du genre "Le lendemain, les adolescents furent réunis sur le circuit des 24h du Mans", ce serait sympa, mais pour le coup ça se lance directement avec un dialogue, comme dans un film en fait, ce qui n'est pas du tout adapté.

Mais voilà, à part ça c'était plutôt bien écrit !

Pour parler du fond, je trouve toujours l'idée de départ originale, et j'ai vraiment envie de connaître la suite de l'histoire. Seul bémol : pas moyen de s'attacher aux personnages. On ne sait rien d'eux, on ne voit même pas leur caractère, à vrai dire je ne sais pas qui est le personnage principal, ni même s'il y en a un.
Je trouve aussi que le rythme est assez mal géré ; il y a des passages des immersifs (le dérapage de Harry), et puis soudain la suite est résumée et elliptique, et finalement on saute d'une scène à l'autre comme s'il fallait rusher l'histoire, ce qui est dommage parce que C'EST INTÉRESSANT PARBLEU.
Prends le temps de raconter, de nous plonger dans l'ambiance, mettre des détails, faire interagir les personnages... Pour le moment on dirait que tu te focalises sur les moments clés du récit et que tu as la flemme de développer ce qu'il y a entre eux, ce qui donne par moment l'impression de lire un résumé.

Alors voilà, c'est à mon avis un bon récit avec de bonnes idées, mais qui manque d'immersion et d'atmosphère.

Et j'espère encore une fois que ma critique te sera utile !

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.



Dernière édition par Elfride le Jeu 20 Juil - 19:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gueit
Plume Nouvelle
Plume Nouvelle
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 51
Age : 14
Localisation : Dans une piscine avec une part de pizza
Emploi/loisirs : Membre officiel de La Brigade
Date d'inscription : 11/07/2017

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Jeu 20 Juil - 17:55

Merci,
Et bah on peut dire que tu lis en moi comme dans un livre (on note mon joli jeu de mot svp :D)
C'est un des problème que je rencontre quand j'écris, j'ai la flemme de détailler des passages, je veux rush ! Il faut vraiment que je corrige ça parce que c'est partout comme ça.
Sinon un grand merci pour avoir pris le temps de corriger les fautes d'orthographes (parce que moi j'aurais jamais eu le courage de le faire tout seul)
Après effectivement il faux que je détail beaucoup plus et les choses importante.
Après pour me justifier du hachement lors de la description de la chute libre, je voulais essouffler le lecteur, pour qui ressente à peu près la chute comme le personnage (principale pour info Smile). Mais j'ai conscience que ce n'est pas ce qu'il faut faire donc je vais corriger ça.
Merci !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Jeu 20 Juil - 18:55

Ne t'inquiète pas pour ça, j'avais aussi des problèmes de rythme quand j'ai commencé à écrire, je voulais avancer vite. Finalement je me suis habituée à privilégier l'immersion du lecteur, et maintenant les descriptions, même longues, et même les envolées lyriques que je trouve insupportables me viennent naturellement x)

Sinon, ce qui fonctionne pour donner l'impression d'essoufflement, ce sont les longues phrases avec les virgules de plus en plus rapprochées, et les allitérations (en s ou f, basiquement, ou les dentales pour évoquer un soufflé coupé, saccadé). L'écriture est une musique Wink

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Gueit
Plume Nouvelle
Plume Nouvelle
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 51
Age : 14
Localisation : Dans une piscine avec une part de pizza
Emploi/loisirs : Membre officiel de La Brigade
Date d'inscription : 11/07/2017

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Jeu 20 Juil - 18:58

Merci je vais m'improviser Mozart et faire surgir la mélodieuse musique d'un moteur de voiture 😂😂
Revenir en haut Aller en bas
Endelf
Plume Habituée
Plume Habituée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 177
Localisation : Si je vous répondais entre le pôle sud et nord, seriez vous satisfait ?
Humeur : Calme & Zen
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Ven 21 Juil - 17:56

Bonsoir Gueit !
Comme tu dois sans doute le deviner, je suis sur le point de poster une critique de ton texte ! (Étonnant, n'est-ce pas ?)
Mais avant ça, je vais te dire ce que je dis à peu près à tout les membres dont je critique les textes. L'idée est que ma critique sera purement personnel, et cela est uniquement mon point de vue, et pas celui d'un millier de lecteurs. Il entre en ligne de compte mes goûts à moi en tant que lecteur, ce qui signifie que la chose est subjective et non objective ! Il est possible que te donne l'impression d'être hautain avec toi et que mon seul objectif est de te démoralisé : sache qu'il n'en est rien ! Je suis bien loin d'avoir ses intentions, et j'espère que par le biais de mon avis tu réussiras à t'améliorer dans ce merveilleux domaine qu'est l'écriture ! Ceci étant dit, je passe à présent à la critique !

Je vais d'abord revenir sur ce que disais Elfride précédemment, ton récit manque clairement de description. Le problème que cela provoque est ce dernier : on n'arrive pas à ce plonger dans l'univers que tu nous présente. Pour te donner un exemple concret, imagine que je te raconte Harry Potter sans jamais avoir mentionné une fois le décor. Tu y perdrais une grande partie du plaisir que tu as à la lecture, mais tu auras surtout beaucoup plus de mal à comprendre les personnages qui sont dépendant justement de leur environnements. Par la même occasion, des petites descriptions peuvent permettre de mieux saisir le caractère d'un personnage, comme tu peux le voir dans "Quelqu'un que l'on aime" avec cette héroïne qui hésite à ouvrir certaines portes. L'ambiance est très importante dans un récit. Si jamais tu as du courage et du temps, essaye de faire des petits paragraphes avec uniquement des descriptions pour voir si tu arrives à te plonger toi-même dans une ambiance. (En ce qui me concerne, mes cours de math' m'ont souvent servis à faire des descriptions de montagne enneigé)(Chut faut pas le dire)(Mon prof a mit sur mon bulletin :"Ne c'est pas investit dans la matière").
Soit dit en passant, ne va pas faire comme Théophile Gautier qui fait quatre pages de descriptions d'un seul et unique lieu ! Tu perds ton lecteur de cette manière.

D'autres part, j'ai trouvé les conversations parfois un peu incohérentes. J'ai relevé ces deux passages là qui pour moi témoigne très bien de mon propos :
Gueit a écrit:
- Que leurs voulez-vous ? s’inquiéta la femme.
- Oh ! Je suis navré, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Tom Juler, et voici mon collègue et mon très cher ami, Benoît Frum, s'excusa l’homme à la chemise.


La question ne demande absolument pas une présentation. Éventuellement, s'il avait commencé par nous parler de son travail, par le biais de la mention d'un grade dans la police, on aurait pu expliquer la suite de ce dialogue.

Gueit a écrit:
mais j'insiste, je ne peux pas vous montrer ces bulletins.
- J'ai servi dans la police, continua Tom, et j'ai rapidement grimpé les échelons jusqu'au poste que j'occupe aujourd'hui, au cœur même de la direction générale de la sécurité intérieure. Ainsi, j'ai un mandat me permettant de voir toutes les personnes que je demande.
La dame se met à parler des bulletins, mais les deux policiers n'en ont pas parlé : le seule demande à notre connaissance de lecteur est qu'ils souhaitaient s'entretenir avec les deux garçons.
Ensuite, la réponse ne me paraît pas plus approprié. Tom nous parle de son parcours ce qui n'est pas spécialement le plus approprié pour le coup. Il n'y a que la dernière phrase qui me semble adapté pour le coup. Après, rien de t'empêche dans la suite du récit de faire une mention à cela.

Mis à part ce dialogue, il y a aussi pour moi quelque chose qui manque et qui selon moi devrait être primordiale. Dans l'état actuel du texte, en dehors du résumé, nous ne savons que très peu de chose au sujet du contrat et en savoir un peu plus ne serait pas de refus !
En même temps, nous pourrions découvrir un peu les sentiments qu'on les garçons à la lecture du contrat Wink

J'ai aussi une dernière chose à ajouté qui tient d'avantage au principe de ton histoire qu'à la qualité de ton écriture. Dans le résumé que tu as mis en haut de ce poste, tu mentionnes le fait que ces agents doivent être discrètes aux yeux de la population civile sauf que... des adolescents de 15 ans dans des voitures, je ne suis pas sûr que cela passe inaperçu (Surtout s'il s'agit de voiture de sport qui attire le plus souvent l'attention). Après, je sais que certaines personnes de cette âge là peuvent paraître adulte, mais ça ne sera pas le cas de toutes les recrues à mon humble avis !

Voilà pour moi ! Je pense avoir fait le tour pour le prologue que j'ai pu lire. J'y reviendrais sans doute un peu plus tard dans la semaine pour la suite.
En espérant que cela t'aide !
Revenir en haut Aller en bas
Nowan Soltygaï
Plume Nouvelle
Plume Nouvelle


Masculin
Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 17/02/2017

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Lun 24 Juil - 22:31

Bonsoir, enchanté, tu es désormais victime de ma toute première critique. Smile
  On va commencer par la forme, et on va poursuivre par le fond un petit peu. Wink

La forme:
 

   Pour résumer, fais attention:
aux fautes de frappe, d'inattention et d'accord (surtout par rapport à l'auxiliaire avoir au passé composé); 
aux terminaisons des participes passés; 
aux phrases un peu tirées par les cheveux (relis-toi à voix haute si tu ne le fais pas déjà); 
aux répétitions (sauf si elles sont volontaires bien sûr);
  Voilà c'est à peu près tout pour la forme.


          Passons au fond.
     Je trouve l'idée intéressante. Entraîner des jeunes orphelins pour des opérations/missions sur l'autoroute, ça me fait penser à un certain roman (dont j'ai oublié le titre d'ailleurs  scratch ) fusionné à Alerte Cobra. Que de bonnes idées quoi. 
    Et le peu que j'ai lu me dit que ta créativité peut emmener cette histoire là où tu veux tout en captivant le lecteur. Suffit juste de bien faire attention à la forme et à la personnalité des personnages qui m'a l'air un peu trop simpliste. Par exemple, je trouve Tom Juler un peu trop "gentil" pour son rang. Parce que, bon, si j'ai bien compris, de base il fait partie de la DGSI, il a assez de charisme pour convaincre le premier ministre et le ministre de l'intérieur de faire naître son projet (qui inclut des mineures tout de même), il a aucun scrupule à mentir à la directrice d'un orphelinat ni à recruter, du coup, des mineures dans le but les faire partir en mission sur l'autoroute... au volant. Donc, de mon point de vue, il est soit inconscient, soit fou, soit... je sais pas, mais tu vois où je veux en venir. XD
    Cependant, il s'agit de mon avis et de ton roman. Tu es maître de ce qu'il se passe et ce n'est pas réellement gênant non plus, d'autant plus que ce n'est que le début.
    Reste plus qu'à voir comment tu vas exploiter la personnalité des jeunes gens par rapport aux responsables, aux entraînements, aux éventuelles difficultés en mission etc... Bref il y a les moyens pour faire quelque chose aussi entraînant qu’intéressant sur de nombreux plans (je te laisse choisir lesquels, bien évidemment) alors continue!  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Gueit
Plume Nouvelle
Plume Nouvelle
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 51
Age : 14
Localisation : Dans une piscine avec une part de pizza
Emploi/loisirs : Membre officiel de La Brigade
Date d'inscription : 11/07/2017

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Mar 25 Juil - 9:23

En faite j'aimerais juste savoir : est ce qu'il y a assez de description non parceque moi... C'est mon pire défaut Après l'orthographe.
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Hier à 0:55

Bonsoir Gueit !

  Eh bien puisque tu poses la question, je vais faire un post concentré sur les descriptions et non sur les coquilles et le fond comme je le fais d'habitude, puisque Nowan a déjà fait un long travail de relevage sur la forme. Je précise tout de même que j'ai encore vu pas mal de fautes.

MAIS ce n'est pas le propos pour une fois, place aux descriptions !

  Elle sont bien placées pour la plupart, et donnent un meilleur rythme au récit. Le problème est qu'elles sont souvent mal tournées ou répétitives.
Je précise que mes suggestions ne sont que des suggestions, elles visent à t'aider à repérer les défauts et les façons de les améliorer, et surtout pas à remplacer le texte d'origine.


Citation :
Le conducteur, grand et brun, portait des lunettes carrées et une chemise noire, il avait les cheveux cours et une courte barbe. Son passager, un collègue, avait une coupe en brosse, un bouc et était vêtu d'une veste en cuir et d’un pantalon de treillis.
*courts
Ici par exemple c'est assez répétitif, et avec toutes ces virgules, l'énumération sonne un peu comme une espèce de liste. En fait les descriptions passent toujours mieux quand on les intègre à l'action, exemple :
Le conducteur, un grand brun, portait des lunettes carrées, une chemise noire, des cheveux courts et une courte barbe et son passager, un collègue vêtu d'une veste en cuir et d’un pantalon de treillis, lui tenait une conversation animée.



Citation :
Ils pénétrèrent dans la ville par l'Ouest et s'arrêtèrent devant un orphelinat à la façade ancienne en pleine rénovation, des peintres étaient en plein travail et s’occupaient de la partie droite de la façade.
=> ...un orphelinat à la façade ancienne dont les peintres en plein travail s'occupaient de rénover la partie droite.



Citation :
Le bâtiment était mitoyen des deux côtés, avec une grande cours à l’arrière.
*cour
Euh, mitoyen des deux côtés ? parce que "mitoyen" = "qui est entre deux choses".



Citation :
Les hommes entrèrent dans l’orphelinat et s'adressèrent à la secrétaire, une jeune femme blonde aux yeux clairs vêtue d’une robe blanche, assis derrière un comptoir en chêne blanc sur lequel étaient posé un ordinateur Asus et un iPhone 5C en charge.
*assise / posés 
Cette descriptions par exemple est très bonne selon moi, le rythme et la tournure sont bons, il y a beaucoup d'informations mais ça passe bien, on visualise.



Citation :
La pièce ressemblait à une salle d’attente, des tableaux vieillots et un canapé à fleurs habillaient cette pièce, qui s’emblait être le hall d’une maison de retraite.
Là encore, la tournure est assez maladroite et répétitive.
=> La pièce était une salle d’attente, habillée de tableaux vieillots et d'un canapé à fleurs qui la faisaient ressembler au hall d’une maison de retraite.




Citation :
La directrice les reçut et les fit assoir, son bureau était petit, encombré de livres et de papiers administratifs. Un ordinateur HP était posé sur le bureau au milieu des pots à crayons et des feuilles de papier, à côté d’une photo des résidents de l’orphelinat. Il n’y avait pas de fenêtre et la température à l’intérieur de la pièce était étouffante. La femme avait revêtu un débardeur noir et un bermuda kaki. Elle portait des lunettes rondes et épaisses et avait les cheveux coiffés en queue de cheval.
*asseoir
Là ce n'est pas mal écrit, mais c'est l'ordre dans lequel sont apportées les informations qui déconne. Il faut essayer de passer naturellement d'un élément à un autre :
=> La directrice les reçut et les fit asseoir dans un petit bureau dénué de fenêtre où la température était étouffante. Vêtue d'un débardeur noir et d'un bermuda kaki, elle portait des lunettes rondes et épaisses et avait les cheveux coiffés en une queue de cheval qui faisait contraster son apparence stricte avec l'état de son bureau, encombré de livres et de papiers administratifs, d'un ordinateur HP posé au milieu des pots à crayons et des feuilles de papier, et d’une photo des résidents de l’orphelinat.



Citation :
Tom sourit et sortit de nulle part deux dossiers bleus, avec au milieu un logo. Cet emblème était composé du logo de la DGSI, un dessin de la France entouré d’un globe fait de parallèles avec au centre un loup tribal. Le tout est encadré de la phrase République française, direction générale de la sécurité intérieure.
Tout d'abord, comme l'a fait remarquer Nowan, ce serait plus pratique de placer une image du logo plutôt qu'une description compliquée (les descriptions trop précises sont très difficiles à mettre en place pour toi, et à visualiser pour le lecteur). Et encore une fois il y a trop de répétitions et de tournures redondantes.
=> Tom sourit et sortit de nulle part deux dossiers bleus ornés d'un logo représentant l'emblème de la DGSI, un dessin de la France englobé de lignes parallèles et frappé en son centre d'un loup tribal, le tout encadré de la phrase « République française - Direction Générale de la Sécurité Intérieure ».



Citation :
Deux heures plus tard, la même voiture filait dans le sens contraire en direction de l'Île-de-France. L’homme qui était resté devant la porte du bureau, Ben, était derrière le volant et Tom expliquait aux deux nouveaux passagers en quoi consistait le papier qu'il leur avait donné. Ils se trouvaient sur l’autoroute et le trafic était assez dense. Ben doubla un camion et se retrouva derrière une camionnette noire avec un logo UPS.
Là c'est aussi un bon passage. Peut-être à nouveau un problème d'ordre - je verrais bien l'avant-dernière phrase juste après la première - mais rien de méchant.
En revanche, la dernière phrase n'est pas intéressante, du moins elle semble un peu hors-sujet. Elle aura une importance plus tard ?



Citation :
La campagne sarthoise est riche, l’autoroute pénétra une forêt remplie d’arbres bas aux feuilles vertes et denses. Un groupe de promeneurs se faufilait entre les troncs larges et les buissons épineux.
Là je n'ai rien à redire, c'est léger, visuel, pas trop détaillé. À la limite si je veux pinailler, un deux-points ou un point-virgule au lieu de la première virgule pour marquer le rythme.



Citation :
Les deux garçons écoutaient Tom avec attention, le paysage de campagne défilait par la fenêtre à vitesse folle. Le soleil éclairait l’intérieur de la berline et la forêt, les arbres laissaient passer quelques rayons qui venaient illuminer les chemins boisés.
Ici je vois de nouveau un léger problème de rythme et d'ordre (mais pas dramatique). En fait, les deux propositions de la première phrase ne sont pas vraiment distinguées et décrivent pourtant deux éléments différents par exemple. Parfois un détail suffit à régler ça !
=> Les deux garçons écoutaient Tom avec attention, scrutant le paysage de campagne qui défilait à une vitesse folle par la fenêtre de la berline dont l'intérieur était éclairé par les quelques rayons de soleil qui se faufilaient entre les arbres, et venaient illuminer les chemins boisés.


   Et donc pour répondre à ta question, OUI, il y a assez de descriptions à mon avis, le récit semble tout de suite plus étoffé et on entre mieux dedans !
  J'aime aussi l'idée d'intégrer complètement les termes du contrat, ça permet de planter le décor de façon originale et de l'ancrer dans la réalité.

   Et voilà, j'espère encore t'être utile Wink

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Gueit
Plume Nouvelle
Plume Nouvelle
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 51
Age : 14
Localisation : Dans une piscine avec une part de pizza
Emploi/loisirs : Membre officiel de La Brigade
Date d'inscription : 11/07/2017

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Hier à 12:28

Merci pour ce petit cours de description et pour ton temps (comme d'habitude)
Mais je saisis pas trop le fait incruster le logo en lui même au lieu de le d'écrire... Je le mettrais où ?
Revenir en haut Aller en bas
Elfride
Plume Confirmée
Plume Confirmée
avatar

Féminin
Bélier Dragon
Nombre de messages : 376
Age : 17
Localisation : Sous le vieil arbre du village
Emploi/loisirs : Porter des fringues trop grandes
Humeur : Câline
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Hier à 12:40

Tu peux lui consacrer une page ou une demi-page. Il y a beaucoup de livres avec des illustrations, et pas juste les livres pour enfants hein ^^

_________________
Le roseau plie, mais ne cède qu'en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Gueit
Plume Nouvelle
Plume Nouvelle
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 51
Age : 14
Localisation : Dans une piscine avec une part de pizza
Emploi/loisirs : Membre officiel de La Brigade
Date d'inscription : 11/07/2017

MessageSujet: Re: Critique La Brigade   Hier à 12:42

Daccord, j'avais pas compris.😊
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critique La Brigade   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critique La Brigade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Libération de Metz, par la 1e demi-brigade (8e,16e,30e BCP)
» [Harmut, Rosa] Accelération, une critique sociale du temps
» [2008] The Guard - Brigade Maritime
» [Piersanti, Gilda] Rouge abattoir
» Critique pour "Mystères et Mauvais Genres" Collectif *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des jeunes écrivains :: Les écrits, brouillons ou oeuvres d'art de nos membres :: Inachevé :: Critiques et idées-
Sauter vers: